Image titre


Ces colonnes égyptiennes sont inspirées d'une photo d'une salle du temple de Karnak.

Outre leur construction, ce qui est intéressant chez elles c'est le fait qu'elles soient couvertes de hiéroglyphes. On verra comment on peut obtenir ce genre d'effet avec Bryce.


Construction

   
 

Pour la plinthe, une colonne :

    X = 35
    Y = 3
    Z = 35

 

 
 

Le fût est le résultat d'une opération booléenne entre une colonne et une sphère.

  • colonne :
    X = 24
    Y = 90
    Z = 24
  • sphère :
    X = 24
    Y = 135
    Z = 24
Donnez "Intersect" pour attribut à la sphère, puis groupez les deux objets.
 
 

La partie suivante ne concerne vraiment que les utilisateurs de Bryce 2 pour Mac, apparemment, le menu caché dont il est question n'a existé qu'avec cette version du logiciel.

Pour les autres, voir plus bas.

 

Pour réaliser le chapiteau de la colonne, on utilise une des primitives que Bryce propose dans un menu caché au dessus de la colonne la plus haute de la palette "Create" (voir la croix ci-contre).

 

 

Dans ce menu, sélectionnez "Gauss" pour obtenir un objet cônique qu'il faut ensuite retourner (180 degrés de rotation sur X).

    X = 35
    Y = 30
    Y = 35

Pour l'abaque, créez une colonne.

    X = 35
    Y = 3
    Y = 35

 

Pour obtenir le chapiteau de la colonne, commencez pour créer un nouveau terrain que vous éditez.
Cliquez sur "Nouveau" (New) pour effacer le terrain par défaut, puis sur "Négatif" (Invert) pour le remplir de blanc.

Il suffit ensuite de jouer sur "Contours gaussien" (Gaussian Edges) pour obtenir la forme. On peut alors adoucir le terrain si nécessaire.

Enfin, on rogne la base du terrain en remontant le bas de l'accolade dans la fenêtre de droite (voir ci-contre).

 

N.B. : Il est tout à fait possible de modifier plus précisément le profil du chapiteau en utilisant la palette de "Filtrage" de l'éditeur de terrain. Avec le crayon, il suffit de dessiner la courbe que l'on recherche (cela demande en général un peu de doigté, l'outil n'est pas aussi docile que la palette "Courbes" de Photoshop par exemple, heureusement le bouton "Adoucir" (Smooth) permet de compenser l'imprécision du crayon).

Une fois que vous avez obtenu quelque chose de satisfaisant, n'oubliez pas d'appliquer le filtre avant de sortir de l'éditeur de terrains.

 

Il reste à retourner ce terrain (180° de rotation sur X) et à le redimensionner.

    X = 35
    Y = 30
    Y = 35

Pour l'abaque, créez une colonne.

    X = 35
    Y = 3
    Y = 35

 
Alignez les différents objets sur les différents axes pour obtenir la colonne complète.  

Une variante

 
 

On peut réaliser un autre type de chapiteau dont la base est à nouveau le résultat d'une opération booléenne entre une colonne et une sphère.

  • sphère (avec attribut "intersect") :
    X = 25
    Y = 40
    Z = 25
  • colonne :
    X = 25
    Y = 30
    Z = 25

Alignez les 2 objets sur leur sommet, puis groupez-les.

Pour l'abaque, créez un parallélépipède.

X = 22
Y = 6
Z = 22
 
 
Alignez les différents objets sur les différents axes pour obtenir la colonne complète.  

Application de la texture

 
 

Sélectionnez tous les éléments de la colonne pour leur appliquer la texture de base - en l'occurrence on a choisi "TerraCotta" parmi les textures "Simple&Fast".

Modifiez la valeur de l'« ambience » (réduire par exemple à 30), cela donnera un aspect plus réaliste à la pierre.

 
   

Il s'agit maintenant de sculpter le fût de la colonne grâce à une texture 2D (en fait une image PICT en niveaux de gris) en jouant dans l'éditeur de matières sur la valeur de "Bump Height".

Pour obtenir les hiéroglyphes, on se sert d'une police de caractères hiéroglyphiques, en l'occurrence la Glyph Basic qui accompagne le traitement de texte MacScribe.

Dans Illustrator, créez la base des motifs hiéroglyphiques. N'ayez pas peur de faire grand et surtout haut, puisque l'image viendra s'enrouler autour du fût.

 
   
On peut trouver la police Glyph Basic et MacScribe (même si ce dernier n'est pas réellement nécessaire) sur le site de ShareWare.com
Vous trouverez ici un fichier Illustrator (280 Ko), archive StuffIt encodé en BinHex où les caractères ont été vectorisés ou le même en JPEG (500*700 pixels).

Importez le résultat dans Photoshop dans un fichier en niveaux de gris à 72 ppp et de dimensions assez importantes.

Appliquez un léger flou gaussien à l'image pour adoucir les reliefs sur la colonne.

À l'aide d'un pinceau fin, tracez quelques traits horizontaux qui marqueront les joints entre les différentes parties du fût (c'est d'ailleurs un truc que l'on peut employer avec n'importe quel type de colonne pour leur donner plus de réalisme).

Enfin appliquez un léger bruit à l'image (filtre "Ajout de bruit..." avec une valeur de 10 par exemple), cela empêchera que la colonne ait un aspect trop lisse.

Enregistrez l'image en PICT.

 

De retour dans Bryce, allez dans l'éditeur de matières, choisissez "2D Picture" dans le canal A (voir ci-contre), puis cliquez dans un des carrés de prévisualisation pour accéder au dialogue d'importation des fichiers PICT.

Importez l'image, copiez-la (en cliquant sur la zone "copy" en dessous du premier carré), puis copiez-la dans le canal alpha (deuxième carré), enfin mettez lce dernier en négatif (en cliquant sur le point noir et blanc au-dessus de l'image). Sans cette dernière opération, les hiéroglyphes apparaîtraient en relief et non en creux sur la colonne.

Validez.

Sélectionnez "Parametric" comme mode d'application dans le menu qui se trouve en 2.

Dans la grille centrale de l'éditeur, placez le marqueur bleu de la rangée "Bump Height" dans le canal A, puis fixez la valeur pour le relief (ici 50).

Il faut enfin jouer sur la fréquence de répétition de la texture (en utilisant les barres verticales rouge qui se trouvent au-dessus de la grille) pour que les hiéroglyphes n'apparaissent pas déformés sur la colonne. Ici on a fixé une valeur de 10.

 
 

Pour le chapiteau, on utilise exactement la même technique - seul le mode d'application change.

On a besoin d'un motif en forme de « fleur » qui viendra recouvrir le cône.
Pour cela, on a encore utilisé Illustrator, en jouant sur différents niveaux de gris pour creuser plus ou moins la colonne (toujours selon le principe de Bryce : plus c'est blanc, plus c'est haut).

On passe à nouveau par Photoshop où on agrandit un peu la zone de travail pour laisser une marge autour du motif (ainsi il s'arrêtera avant le bord du cône).

Appliquez un léger flou, puis un léger bruit et enregistrez.

 
   
Vous trouverez ici un fichier Illustrator (26 Ko), archive StuffIt encodé en BinHex ou le même en GIF (512*512 pixels).
   

Dans Bryce, importez cette image comme texture 2D et appliquez-la sur le chapiteau en sélectionnant cette fois "Object top" (cf. 2) comme mode d'application.

 

 

Comme la plinthe et l'abaque ne recoivent pas de texture 2D, on leur applique une texture 3D qui leur donnera un aspect plus réaliste.

Sélectionnez par exemple la composante "DesertBump" dans le menu déroulant (cf. 1) et choisissez ensuite "Random" comme mode d'application (cf. 2).

Dans la grille centrale, placez le marqueur de "BumpHeight" dans le canal A avec une valeur de 10/15. Jouez sur la valeur de fréquence de la texture pour obtenir un effet plus ou moins fin.

 

Retour à l'index des pages "colonnes"
Retour à la page d'accueil
Des commentaires ou des suggestions sur cette page ? Écrivez-moi. Think different