Technique pour réaliser d'autres types de colonnes antiques (colonnes côniques ou ioniques) qui permettent ensuite de construire des temples grecs.


Cônique

   
 

Pour réaliser une colonne cônique, créez un objet booléen résultant de l'intersection d'un cône avec un fût. Il faut étirer beaucoup le cône pour obtenir des proportions convenables. Dans l'exemple ci-contre les dimensions du cône et du fût sont les suivantes :

  • cône :
    X = 20
    Y = 160
    Z = 20
  • fût :
    X = 20
    Y = 50
    Z = 20

La plinthe est obtenue par l'intersection d'une sphère et d'un parallélépipède :

  • sphère :
    X = 33
    Y = 20
    Z = 30
  • parallélépipède :
    X = 22
    Y = 4
    Z = 22
 

Dorique

   
 

En chantier

 

Ionique

   
 

La colonne ionique est caractérisée par un fût cannelé et surtout par son chapiteau dont l'échine est ornée d'un enroulement de spirales.

Toute la difficulté pour construire une telle colonne réside dans ce chapiteau, sa réalisation nécessite au préalable un travail précis dans Illustrator et Photoshop.

Le principe de base est assez simple : on crée un fichier PICT qui servira de carte d'élévation pour l'éditeur de terrain de Bryce. Ensuite, cette carte est appliquée à un objet symétrique ("symetrical lattice") que l'on place sur la colonne.

 

On commence dans Illustrator. Il est important de travailler directement aux bonnes dimensions pour pouvoir ensuite échanger les tracés avec Photoshop. C'est pourquoi, commencez par mettre les règles en pixels dans "Format de document".

Tracez un carré de 256*256 pixels (ou éventuellement de 512*512 pour plus de finesse) que vous transformez en traits de coupe (menu "Dessin"), le dessin devra se trouver à l'intérieur de ces limites (sans les toucher), le plus centré possible (aidez-vous éventuellement de guides pour le placement des tracés).

Dessinez la base du chapiteau selon le modèle ci-contre.
Tracez la double spirale (en rouge) à l'aide du filtre dédié.
Dupliquez-la, modifiez l'épaisseur du trait, donnez-lui des extrémités arrondies.
Mettez le tracé en relief (Filtre>Objets>Relief) pour obtenir la spirale désirée (en orange).

 

 

Il s'agit ensuite de remplir les tracés avec différents gris. Vu comment Bryce traite ceux-ci, il est important de ne pas avoir d'écarts importants entre les différentes valeurs - ici elles sont comprises entre 45 et 50% de noir, en suivant toujours le principe "plus c'est clair, plus ça sera haut".

Remplissez le fond du rectangle et de la spirale simple (en rouge ci-dessus) du même gris, avec un contour transparent.

Remplissez les autres tracés de gris légèrement plus clairs.

Sauvegardez (pour l'image ci-contre, le contraste a été accentué pour une meilleure visibilité).

Dupliquez ce fichier.

 

Ouvrez la copie, elle servira de base pour le travail dans Photoshop. On n'y conserve que les parties qu'on désire plates. Les parties arrondies doivent être traîtées séparément pour obtenir un résultat satisfaisant.

Supprimez donc les volutes et les ornements pour obtenir quelque chose de semblable à l'image ci-contre (où le contraste a de nouveau été accentué).

Enregistrez.

Dans Photoshop, on importe ce fichier sans en modifer la taille et en décochant l'option "Lisser" (calque 1).

 
   
Comme Bryce utilise les différentes valeurs de gris pour la carte d'élévation, il est essentiel de désactiver l'antialiaising qui modifie justement la valeur de gris des pixels intermédiaires pour lisser les contours.
Si on ne respecte pas ce principe à toutes les étapes du travail, on obtient ensuite des effets parasites au niveau de toutes les bordures.

Dans Illustrator, ouvrez le premier fichier créé, puis copiez la double spirale.

Dans Photoshop, collez-la sur un nouveau calque (calque 2), en interdisant toujours le lissage, puis repositionnez le calque si nécessaire. Créez un masque de sélection à partir de ce calque.

Créez un nouveau calque (calque 3) que vous placez sous celui de la volute. Remplissez ce calque avec le gris de la base du chapiteau (aidez-vous de la pipette).

Fusionnez les calques 2 et 3, puis récupérez la sélection.

Appliquez un flou gaussien de 3 à 6 pixels.

Le flou gaussien utilise les pixels qui sont autour de la sélection pour créer une transition douce entre intérieur et extérieur, c'est pourquoi on a créé le calque 3 : le filtre opère ainsi sur les bonnes valeurs de gris.
Il faut noter que le filtre produit des transitions de meilleure qualité (et donc de plus beaux arrondis dans Bryce) si on l'applique plusieurs fois avec des valeurs décroissantes (par exemple 6 puis 3 puis 1 pixels).

Inversez la sélection (Commande-Maj-I) et supprimez pour ne garder que la volute.

Fusionnez avec le calque 1.

Recommencez l'opération pour les petites décorations.

Finalement creéz un nouveau calque, placez-le en arrière-plan avant de le remplir de noir. Applatissez l'image et enregistrez-la en PICT.

Dans Bryce, créez un terrain symétrique ("symetrical lattice"). Faites-le pivoter correctement.

Dans l'éditeur de terrain, ajustez la taille de la grille sur celle du fichier PICT avant de l'importer. Remontez le bas de l'accolade à la droite de l'image jusqu'à faire disparaître la base noire du terrain, puis validez.

Au-dessus du chapiteau, on a placé une pyramide inversée, puis un parallélépipède.

 

Retour à l'index des pages "colonnes"
Retour à la page d'accueil
Des commentaires ou des suggestions sur cette page ? Écrivez-moi. Think different